Il est temps d’acheter une poussette ? Voici quelques erreurs à éviter !


Photo: reirei.se


Il est temps d’acheter une poussette ? Voici quelques erreurs à éviter !

Vous avez peut-être exploré un peu et vous vous êtes gratté la tête au moment de découvrir ce dont tout le monde parle : la jungle des poussettes. Respirez profondément, asseyez-vous confortablement et lisez notre guide sur les erreurs que vous voulez éviter au moment d’acheter une poussette.

Assurez-vous que la poussette que vous choisissez est sûre, testée et approuvée conformément à la norme européenne EN 1888 (en France NF EN 1888). La norme contient des exigences minimales et divers tests que le fabricant de la poussette doit respecter pour que celle-ci soit considérée comme sûre.

Ne vous concentrez pas trop longtemps sur la nacelle, car elle n’est utilisée que pendant une courte période au début. Après trois à six mois, vous passez généralement au siège, ou hamac. Par conséquent, accordez plus de temps de réflexion au siège, car il peut être utilisé jusqu’à l’âge de deux à trois ans. Choisissez-le confortable, spacieux et réversible. Et n’oubliez pas la capote, qui devrait protéger du soleil, du vent et de la neige.

Panier : le plus grand possible, voilà tout ! Aucune poussette n’a un panier trop grand. Attardez-vous également à la facilité d’accès au panier lorsque la nacelle est installée, pour ne pas avoir à démonter la poussette en entier dans le but d’accéder à ce pull supplémentaire que vous avez placé en dessous.

Une fois les éléments précédents réglés, nous arrivons à la question de la voiture. La poussette peut-elle être placée aisément dans le coffre ou faut-il en retirer les roues ? Le retrait des roues peut sembler facile les quelques premières fois, mais ce n’est pas seulement la poussette qui vous accompagnera, car le sac à langer et tous les autres articles pour bébé doivent également prendre place dans la voiture en plus de la poussette. Si vous sortez souvent en voiture, il peut être pratique de choisir un siège d’auto pour bébé qui peut « cliquer » sur le châssis de la poussette, avec ou sans adaptateur. Vous n’avez ainsi pas à réveiller l’enfant lorsque vous montez dans la voiture et en sortez. Ici, vous pouvez en savoir plus sur le siège d’auto pour bébé ou sur les adaptateurs de siège d’auto/travel systems.

Si vous êtes deux à faire rouler la poussette à tour de rôle, il peut être judicieux de l’essayer sur route tous les deux. Il y aura plusieurs longues promenades et la poussette doit être pratique à conduire pour vous deux, quelle que soit votre taille. Assurez-vous que le guidon est à la bonne hauteur, même si vous êtes un peu pressé et devez marcher d’un pas rapide sans donner de coups de pied sur le panier.

La sensation de conduite dépend absolument des roues de la poussette : roues à air, en mousse ou en plastique, roues avant pivotantes ou fixes, trois ou quatre roues ? Ce sont vos goûts qui décident en matière de roues. Testez et ressentez par vous-même ce dont vous avez besoin. Si vous vivez en milieu urbain, il peut être bon d’avoir une poussette qui se faufile aisément et est facile à manœuvrer. Si vous vivez à la campagne et marchez souvent sur un sol inégal, une bonne suspension rendra la promenade plus agréable.

N’oubliez pas de mesurer l’ascenseur si vous habitez en appartement ! Vous ne voulez pas découvrir plus tard que l’ascenseur est trop petit de 3 centimètres ! Et lorsque vous avez finalement arrêté votre choix sur une poussette, vérifiez bien le délai de livraison. Être sans poussette ne peut que compliquer les premiers temps avec un bébé.